ALMA. La vie et l’œuvre d’Alma Duncan (1917–2004)

3 octobre 2014 – 11 janvier 2015

Vernissage : le 2 octobre 2014

L’artiste d’Ottawa Alma Duncan a passé sa vie à créer, interpréter, observer, représenter. Elle a parcouru le monde la plume à la main pour capter la beauté des paysages et les histoires de ses modèles, se faisant tour à tour interprète de la modernité et activiste du visuel. Son œuvre est essentiellement interdisciplinaire et touche à plusieurs genres : l’esthétique de la machine, les marionnettes, le portrait, l’abstraction et la nature.

Duncan est née à Paris, en Ontario, et déménage à Montréal en 1936 à l’âge de 19 ans, où elle travaille dans un bureau de graphisme publicitaire et assiste aux cours des artistes canadiens de renom Ernst Neumann et Goodridge Roberts. Elle connait rapidement du succès : sa première exposition est en 1937 à la Art Association of Montreal, et elle reçoit en 1942 une mention honorable au concours d’affiches United Hemisphere (Hémisphère uni) tenu au Museum of Modern Art de New York. En 1943, elle obtient la permission d’exécuter des dessins à l’intérieur de fabriques industrielles, de chantiers navals et d’usines d’armements; ce sujet deviendra pour elle un intérêt à long terme. 

Cette même année, Duncan déménage à Ottawa. Elle accepte un poste au sein du département des arts graphiques de l’Office national du film (ONF), où elle rencontre Audrey « Babs » McLaren, qui deviendra sa collaboratrice et amie de longue date. Les deux quittent l’ONF en 1953 afin de former (dans un grenier d’Ottawa) la compagnie de film Dunclaren Productions, qui produira plusieurs courts métrages d’animation image par image salués par la critique internationale. Les deux femmes habitèrent dans la région d’Ottawa pour presque quarante ans. À partir des années 1960, Duncan délaisse le cinéma pour se concentrer sur la peinture et le dessin. Elle expérimente avec

l’abstraction et crée aussi des dessins à la Dürer de paysages campagnards. En 1970, à la demande de Postes Canada, elle réalise une série de timbres-poste qui seront primés. Figure bien connue dans la communauté artistique de la région, les œuvres de Duncan se retrouvent aujourd’hui dans une grande variété de collections nationales et internationales, dont le Musée des beaux-arts du Canada, Bibliothèque et Archives Canada, le Musée canadien de la guerre, le Musée des beaux-arts de l’Ontario et le Brooklyn Museum.

Cette exposition rétrospective à la Galerie d’art d’Ottawa célèbre l’œuvre de la vie de Duncan et reconnaît sa contribution indélébile aux fondements de l’histoire de l’art canadien. Commissaires, collectionneurs, amis et universitaires s’y rassemblent afin de célébrer Alma Duncan la femme, la collègue et, bien sûr, l’artiste.

Cocommissaires : Jaclyn Meloche et Catherine Sinclair

Cette exposition a été rendue possible grâce à l’appui généreux du Programme d’aide aux musées de Patrimoine canadien. Grâce à cet appui, la GAO est fière d’annoncer qu’Alma sera présentée en tournée dans trois lieux en Ontario : la Varley Art Gallery à Markham (2015), la Judith & Norman Art Gallery à Sarnia (2015) et la Windsor Art Gallery (2016). Un catalogue relié bilingue comportant plus de 70 illustrations en couleurs, en vente, accompagne aussi l’exposition.